L’histoire ne se rappelle jamais des noms de ceux qui sont tombés avec les honneurs en coupe de France.

A propos des résultats du week-end:

La 1 s’est sans doute fait voler son heure de gloire sur un but assassin concédé à la 124ème minute…..disons à l’extrême fin de la seconde prolongation alors que tout le monde se préparait déjà à la séance des penalties…..sachant que le FCRV n’a jamais perdu lors d’une séance de penalties depuis sa création en 2004!

Dominés pendant les 20 premières minutes de la rencontre, les joueurs d’Herbert Choppick et Philippe Brunel ont ensuite fait au moins jeu égal avec une équipe de Villefranche qui a joué pourtant en version Nationale 2……y compris à 10 contre 11 après l’expulsion très sévère de Mike Brian.

Chapeau les garçons, vous nous avez offert un football haut de gamme et une envie sur le terrain qui laissent augurer de belles satisfactions en championnat.

Pompon rouge pour le gardien de but Furman Abrahamian, irréprochable tout au long de la rencontre et auteur de quelques arrêts de grande classe.

Arbitrage inapproprié pour une rencontre jouée dans un très bon esprit: 6 cartons jaunes et un carton rouge pour le FCRV…..0 blessé….. et la très désagréable impression que riches sont définitivement mieux traités que les petits poucets par les temps qui courent.

Rageant et fin de l’aventure en coupe de France pour cette saison.

Les U17.1 (les cadets) n’arrêtent toujours pas de gagner…..victoire 9.0 contre Boulieu-les-Annonay en championnat, une équipe qui ne mérite certainement pas de prendre une telle déculottée face au FCRV….mais quel réalisme et quelle efficacité devant le but pour les joueurs d’Henri Mboumba et Rhida Naouali. J’aurais presque dû attribuer un pompon rouge aux joueurs U17.2, réduits à 8 par l’absence de dernière minutes de 2 de leurs joueurs et qui ne s’inclinent que 2.1 face à Pierrelatte…..héroïques !

Jolie victoire 4.0 pour les U13.1 à Privas. Voilà une équipe qui affiche déjà des progrès significatifs après un début de saison plutôt difficile. Défaite des U13.2 à Eyrieux-Embroye dans un contexte pas vraiment sympathique et défaite également pour les U13.3 qui sont cassés les dents sur l’ excellente gardienne de but de Bourg-Les-Valence.

Nouveau rendez-vous important pour les joueurs de notre équipe fanion qui recevront Grenoble (GF38) samedi prochain le 14 octobre à Dupau. Coup d’envoi 18 heures et victoire impérative pour rester dans le peloton des leaders. Cela devrait encore nous valoir du beau football.

Ma rubrique « C’est quoi le rapport » ou encore « Qui veut gagner des biftons » ?:

Une pas si facile que ça pour commencer: Je suis sûr que vous connaissez tous cette commune du Cantal peuplée de Roquais. Mais quel rapport peut-il bien exister avec cette commune du Cantal peuplée de Roquais et un peintre néerlandais qui fit dans l’abstrait, avec un talent fou d’ailleurs ?

Une autre: Quel rapport peut-il bien exister entre un placebo et Annette Tyson ?

Je me fends de 60 000 kopecks pour qui trouvera réponse à mes 2 questions de la semaine, vu qu’on a fait recette samedi à la buvette pour la réception de Villefranche.

Ma petite rubrique cultuelle de la semaine:

Pour changer un peu de Céline et de Gustave Flaubert, je vous propose un cadeau original pour Noël:  » Corse gourmande », des petits livrets qui ne contiennent pas seulement que des recettes de cuisine, de Fabienne et Marie-Louise Maestracci. Et ne venez pas me rabattre les oreilles avec la biographie de Fabienne Maestracci !!!!

Après, si vous trouvez que des petits livrets de cuisine corse, cela fait un peu rat, vous pouvez y ajouter 6 bouteilles de U Prove (2013 de préférence ) du domaine d’un autre Maestracci, sur la route des artisans en Balagne (pas très loin de l’Ile Rousse)…..c’est superbe mais cela devient denrée très rare. Le 2014 ne mérite sans doute pas les palmes académiques. Pas goûté le 2015 (pas encore commercialisé ?)…..sans doute un bon cru…..à laisser reposer quelques mois avant la jouissance.

Après, je ne vous imposerai pas ma lecture de la semaine parce que cela ne mérite pas que j’en fasse vraiment l’article même si l’action se déroule dans mon département d’origine, l’Ain, à Nantua principalement, à Oyonnax et Ambérieu-en-Bugey un peu (L’Abbaye Blanche, de Laurent Malo…..de bonnes critiques quand même pour ce thriller).

Bonne semaine.

Je vous raconterai Mathieu Boogaerts la semaine prochaine.

Yves Jacquier, président du FCRV.