Dimanche….Saint Modeste……donc les footeux ne sont pas vraiment à la

La 1 en amical :

Victoire 2.1 de la 1 vendredi soir en amical, face à une équipe jeune d’un petit cran au-dessous, victoire qui ne m’aura ni rassuré, ni alarmé parce qu’un match amical reste un match amical et que c’est samedi prochain, contre Saint-Etienne Côte Chaude, qu’il conviendra d’aller glaner les points de l’espoir….coup d’envoi 18 heures, à Dupau, sans frites ni merguez, parce que la 2 joue à la même heure et que nos cuistots n’ont pas le don d’ubiquité…..charcuterie / fromage pour tout le monde….et pis c’est tout !

Les autres résultats du week-end:

Week-end futsal par ce chaud samedi de février….finales du championnat du monde Drôme Ardéche.
Les 3 équipes fanion à 11 du FCRV étaient qualifiées pour ces finales à 6…..U13, U15, U17…..Pas si mal.
Les U13 avaient réussi leur mission en atteignant ce stade de la compétition. 1 victoire, 1 nul et 3 défaites…..il y avait plus forts qu’eux dans ce très beau gymnase de Bourg-de-Péage.
5ème place pour les U15…..conforme à ce qu’ils nous montrent sur herbe.
Les U17 étaient privés de gardien pour  ce premier week-end des vacances de février. Ils terminent néanmoins sur la 3ème marche du podium, résultat plus qu’honorable dans ces conditions.
Ma petite rubrique à brac culturelle moins t’en as plus tu l’étales:
Je termine un bouquin dont on a dit beaucoup de bien, « Comment vivre en héros », de Fabrice Humbert, un auteur qui a déjà un palmarès littéraire à justifier les critiques dithyrambiques de Télérama ou du Nouvel Obs. C’est effectivement très bien écrit, pas toujours, il y a parfois des passages qui n’amènent pas grand chose à l’histoire, c’est parfois agaçant…..peut-être parce que ce livre est un peu trop miroir de nos propres contradictions. En fait, je me suis dit, qu’une fois encore, j’avais réinventé la machine à courber les bananes avec mon idée d’un scénario de livre qui raconterait 3 vies d’un même personnage. Je crois que c’est comme ça aussi la vraie vie, on a tous des idées que d’autres mettent en œuvre et on finit par ne pas mourir en héros. Déjà, je me suis fait piqué l’idée des haies en plastique (le comble du kitch mais rien ne peut être pire que ces alignements de cyprès leyland, toujours malades, toujours déplumés, qui poussent presque aussi vite que des bambous, qu’il faut arracher à la bombe atomique quand ils ont fini de nous pourrir la vie…..autant des haies en plastique, fabriquées en Chine parce que je n’ai trouvé personne en France capable d’imaginer produire des haies en plastique bio, vegan, issues de l’exploitation raisonnable et raisonné des masses laborieuses), bref vous trouvez maintenant ça sur le catalogue de la Redoute, page 387…..c’était une idée à moi et à un pote financier que j’ai finalement perdu de vue. Déjà je me suis fait piqué l’idée de mettre sur l’écran de votre vélo d’appartement le déroulement d’une étape du tour de France avec le logiciel qui va bien lorsque la pente s’élève et qui te permet d’arrêter de pédaler dans les descentes. Avouez que c’était une bonne idée, bien de son temps, génération 2.0 écolo-bobo qui vous évite de pédaler comme un dératé en regardant le mur du fond du salon en suant comme un taré. J’avais même le neveu qui va bien, issu d’un croisement entre un lecteur de L’Equipe édition du samedi et une mère qui maîtrisait au moins 2 logiciels et le clavier Azerty avec plein de doigts de ses 2 mains. Du coup, j’ai acheté un vélo électrique, une faignasse qui refuse d’avancer tout seule malgré toute l’énergie dont il se goinfre à chaque fois que je le branche.
Tant pis, je n’aurai pas droit à un discours à la Malraux pour mes funérailles….. »Rentre ici, Yves Jacquier, avec ton funeste cortège, avec ceux qui comme toi, sont morts en ayant réinventé le fil à couper le beurre, où ce qui est plus terrible encore, en ayant réinventé la machine à courber les bananes ». Et là, la foule est en pleurs, les pompiers de La Chapelle Laurent évacuent un certain nombre de personnes, brisées par l’émotion, en piteux état parce que, quand même, il faut bien au moins 2heures 45 pour réunir 2 pompiers du coin, mettre de l’essence dans le camion et trouver, sans GPS, le cimetière de Celoux…..d’ailleurs quand ils arrivent, tout le monde est déjà à table parce que, dans ce pays, tout finit autour d’un jambon, d’un frometon et d’un canon…..et c’est comme ça que les pompiers de La Chapelle Laurent sont de tous les enterrements….le rituel église, cimetière, bistrot, sans l’église, sans le cimetière…..c’est comme ça que je conçois les enterrements !
Je vous parle des Auvergnats parce que je n’en peux plus de ces histoires d’anti-sémitisme ou d’anti-sionisme. Je ne comprends rien à ce qui peut amener un quidam à être anti-sémite, anti-cordonnier, anti-jardinier ou pire anti-cuisinier ou anti-vigneron. D’ailleurs, je ne suis même pas anti-palestinien, même si la vierge Marie était palestinienne et si elle a enfanté sans fauter, d’un hurluberlu à cause duquel on doit passer à l’église avant d’aller au bistrot et rejoindre le paradis céleste et ses 72 vierges…..et que voulez-vous que je fasse de 72 vierges dans l’état où je vais arriver au paradis, la libido en berne au fond de ma couche anti-fuites et perclus de rhumatismes à vous interdire le kamasutra, même bourré de Cialis, version Tadalafil pour faire croire que c’est la prostate et acheter français, on ne sait jamais !
On peut rire de tout, mais pas des anti-sémites !
 
Ma rubrique « Si t’as le bec fin, s’il te faut du vin d’première classe, goûte à ce velours, ce nectar d’ici, l’est génial ! »:

Du coup, avec ces histoires d’anti anti-sémites, je n’ai rien bu qui mérite place dans ce Panthéon œnologique. Si je continue comme ça, je vais finir par mourir avec un foie tout neuf, surtout que je mange ni Hamburgers, ni Tacos….si je continue comme ça, je vais finir par mourir en bonne santé, signe évident que j’aurai fort mal vécu…..promis, je vais en déboucher une bonne avant ma prochaine rubrique !

Bonne semaine.
Yves Jacquier, président du FCRV…..suite aux plaintes classées sans suites de nombreux lecteurs suite à l’absence de mes délires du dimanche la semaine dernière, j’ai décidé ce week-end que l’édition du dimanche sortirait samedi, juste après l’apparition de 3 étoiles, signe de fin du Shabbat…..La fin de la genèse ! Au fait, Yahweh, en parlant de genèse, tu es content de ton boulot ? Quand on voit le chantier, on se dit qu’il n’y a vraiment pas de quoi ! Tu fais ça dans une boîte normale, tu t’en tires au mieux avec une rupture conventionnelle !