Ciao Winnie.

Les résultats du week-end:

Pas de compétitions officielles ce week-end because c’est la tradition dans le football amateur, pas de matchs le jour des cloches sauf matchs en retard.

Pas de compétitions officielles ce week-end sauf pour les U15 Elite (les minimes) qui sont allés s’imposer 3.0 à Vallée du Jabron, avec la manière, surtout en 2ème mi-temps…..nouvelle série de victoires en cours.

Pas de compétitions officielles ce week-end réservé traditionnellement à notre grand tournoi de Pâques, version U11 et U13, avec parrainage du Conseil Général de l’Ardèche et présence de quelques jolies écoles de football de France et de Navarre……
Le ciel ne nous a pas trahi……un peu frais quand même pour que la bière coule à flots…..on s’en contentera !
Victoire pour Nîmes en U13 et pour Montélimar FC en U11.
Belle quatrième place pour les joueurs du FCRV, éliminé en 1/2 finale aux penalties, battus aux penalties pour la 3ème place et qui n’ont pas perdu un seul match du week-end.
Performances moins reluisantes pour nos équipes U11…..il y a sans doute quelques actions correctives à envisager dans cette catégorie.
Pompon rouge aux bénévoles, aux salariés, aux joueurs de la 1 et de la 2, aux U17 / U15, aux parents, autant de gens qui se sont mobilisés tout au long du week-end pour que la fête soit belle.
Merci aux élus qui se sont rendus très disponibles pour l’occasion, aux services techniques du Pouzin qui ont fait et fait bien tout ce qu’il convenait de faire pour que nous puissions travailler dans de très bonnes conditions.

On fera encore mieux l’an prochain…..sans doute avec du hip-hop, sans doute avec du théâtre d’impro, sans doute avec la réalisation d’une fresque…..l’idée a germé cette année, il est temps de la mettre en œuvre.




Ma rubrique « C’est quoi le rapport » ou encore « Qui veut gagner des biftons »?

Les réponses à mes questions existentielles de la semaine dernière:

– Quel rapport peut-il bien exister entre  Claire Keim et un mémento ? Si vous n’avez pas réponse à cette question, c’est tout simplement que vous êtes un goujat, juste capable de vous perdre avec Adriana Karembeu sur les pentes enneigées du Népal. Donc vous êtes des goujats et vous finirez  sur les pentes enneigées du Dhaulagiri, même pas avec Adriana Karembeu parce qu’elle file le parfait amour dans les bras d’André Ohanian et que l’Arménien n’est pas prêteur. Reste le yéti, abominable homme des neiges dont on n’a plus de nouvelles depuis 1960 (voir Tintin au Tibet), c’est tout ce que vous méritez. Donc la belle Claire Keim, de son nom de jeune fille Claire Lefebvre….comme les mémentos du même nom que vous potassez chaque printemps pour essayer de vous soustraire à l’impôt sur la fortune ou optimiser votre patrimoine des Iles Caïman…..promis je ne cafterai pas !

– Quel lien peut-il bien exister entre le Viognier de Mr Georges Vernay  (une bombe !) et le vin des rois ?  Le vin des rois (et non pas le roi des vins), c’est le Barolo piémontais…..en fait un vin issu de plants Nebbiolo, vieilli 4 ans en fûts de chêne. Ce Nebbiolo et le Viognier de Mr Georges Vernay ont pas mal de gênes en commun (du sang freisia dans la bouteille) et sont tous les 2 originaires du même coin quelque part dans des zones de frontières entre Italie, France et suisse. Le Viognier a failli disparaître complètement il y a une centaine d’années, les rescapés étant regroupés sur les coteaux du côté d’Ampuis / Condrieu. On en trouve aujourd’hui sur au moins 3 continents…..du bon, du bien moins bon (beaucoup), de l’exceptionnel chez Mr Georges Vernay et autres producteurs de Condrieu.

Du coup, c’est moi qui décroche la timbale cette semaine et qui récupère la bouteille de l’élixir de Mr Georges Vernay. Ça tombe bien, je suis fan.

Mes questions de la semaine:

– Quel rapport peut-il bien exister entre Noël Le Graet et Roman Abramovitch.

– Quel rapport peut-il bien exister entre les villes de Romans et d’Erevan ? Ceci explique peut-être cela.

Vu que j’ai rappelé mes ambassadeurs en Transnistrie suite à la tentative d’empoisonnement dont j’ai été victime il y a une quinzaine de jours, pas moyen de vous récompenser en kopecks plus trébuchants que sonnants ce week-end. Je verrai ce que je peux faire pour vous si la recette du tournoi de Pâques me permet de jouer les paniers percés.


Ma petite rubrique à brac cul
turelle de la semaine:

Je ne suis pas sûr d’avoir retrouvé, tout au long des 530 pages de son roman « Couleurs de l’incendie », le talent extraordinaire que l’on prête à Pierre Lemaître. Il faut dire qu’il avait placé la barre très haut avec « Au revoir là-haut »……l’écriture, c’est comme le saut à la perche, ce n’est pas tous les jours que l’on franchit la barre des 6 mètres. Mon jugement peut être biaisé par le fait que j’ai mis très longtemps à rentrer dans le bouquin, à être embarqué dans l’histoire. C’est comme si l’auteur lui-même avait eu du mal à retrouver sa plume….la 2ème moitié du roman est carrément plus captivante…..250 pages avant d’être captivé, c’est long.
Impossible à éliminer de sa bibliothèque, pas une priorité.

Longtemps que je ne suis pas allé trainé mes guêtres à Paris…..pas le temps, je suis retraité !
Dommage parce que j’irais bien voir le Moma New-York qui s’expose en ce moment à la Fondation Louis Vuitton…..sauf si vous m’offrez, parce que vous m’aimez beaucoup ou que vous voulez vous débarrasser de moi, la traversée Le Havre – New York à bord du Queen Mary 2, en cabine extérieure de préférence…..avec le retour quand même parce que vous n’allez pas vous débarrasser de moi à si bon compte.
Dommage parce que j’irais bien passer une paire d’heures à la Philharmonie de Paris pour me plonger dans ce voyage proposée à travers la musique arabe, genre de Oum Kalthoum aux rappeurs actuels. Cela s’appelle Al Musiqa et c’est sans doute une autre façon d’appréhender les changements qui secouent en ce moment un monde qui se cherche encore sa ou ses révolutions.

Bonne semaine.
Pour moi, direction l’Auvergne pour voir le volcan dont le cratère est situé à moins de 5 km de la ferme est toujours endormi.
Je vous raconterai ça à mon retour et mon retour, c’est samedi, pour un match de championnat de gala à Dupau contre l’actuel barragiste La Duchère. Les Lyonnais ont sans doute plus à perdre que nous sur ce match. C’est un club que j’aime bien…..pas assez pour ne pas essayer de les faire trébucher en Ardèche et mettre le feu dans le haut du classement.
Coup d’envoi 18 heures.
N’hésitez pas à venir nous supporter