Chateaugay, Chanturgue, Saint-Pourçain……des endoits où il vaut mieux ……

28 janvier 2019

J’avais oublié le pompon rouge du week-end….pour les bénévoles du FCRV et l’école de foot en général pour leur bel après-midi samedi autour des galettes des rois à Battendier-Lukowiak. Il y avait la foule des grands jours pour l’occasion et l’ambiance fut conviviale.

Merci à tous.

L’évènement de la semaine à venir:

GRAND LOTO ANNUEL DU FCRV VENDREDI 1er FÉVRIER A LA SALLE DES FÊTES DE LA VOULTE AVEC ENCORE UNE FOIS UNE DOTATION XXL  GRACE EN PARTICULIER AUX CONTRIBUTIONS DE NOS FIDÈLES MÉCÈNES: SKIPPER GROUPE, EURECAT, IMPRIMERIE NOUVELLE LA VOULTE, L’ETOILE DU NORD, RTM, INTERMARCHE LE POUZIN, BADO SPORT, DSN, L’ASSE…..POUR LE RESTE J’AI ACHETÉ COMME SI C’ÉTAIT POUR MOI…..ORDINATEUR HP AVEC DE LA MÉMOIRE TOUT LE TOUR DU VENTRE ET UNE VITESSE D’EXECUTION A LA USAIN BOLT, TELEVISEUR SONY AVEC PIXELS EN VEUX-TU EN VOILA, ROBOT CUISEUR POUR FAIRE PRESQUE AUSSI BIEN QU’ANNE SOPHIE PIC SANS AVOIR FAIT 5 ANS D’ÉCOLE MÉNAGÈRE…..MÊME POUR LE FILET GARNI JE SUIS ALLÉ CHERCHER DES BONS PRODUITS RÉGIONAUX ET / OU BIO CHEZ GAMM VERT, LE FRIGO COMBINE GENRE SMEG NE FERA PAS TÂCHE MÊME DANS UN INTÉRIEUR CHIC DE CHEZ CHIC…..ET BIEN SÛR L’HÔTEL A PRAGUE SERA TOUT PRES DU PONT CHARLES ET PAS LOIN DE GINGER ET FRED…..JE CROIS QUE L’ON OUVRE LES PORTES VERS 19H30. 

Quoi de neuf autour de la 1:

La 1 était au repos ce week-end, tour de cadrage de la coupe Rhône-Alpes oblige.

Le mercato d’hiver se terminera jeudi soir à minuit.
Il n’y avait rien en solde cette année et les rares talents disponibles ont des prétentions qui dépassent largement nos petits moyens financiers et les limites que nous nous sommes fixées pour des joueurs devant évoluer en championnat Honneur Auvergne Rhône Alpes.
Arrivée quand même de Yohann Bertrand qui peut amener un peu de peps en attaque, de l’envie de toute façon, une qualité en voie d’extinction sur les terrains de football.
Sauf transfert de dernière minute, nous devrons faire avec les moyens existants…..c’est suffisant si tout le monde veut bien se mettre en mode commando plutôt qu’en mode Monaco.
Les autres résultats du week-end:
 
Les seniors 2 s’inclinent en coupe du monde Drôme Ardèche à Bourg les Valence Hometmen (1.0)…..un bon apprentissage pour une équipe composée en partie de joueurs de moins de 20 ans, face à une équipe très expérimentée et terriblement accrocheuse, devant un public disons bruyant, parfois plus que de raison. Entre nous, la coupe du monde Drôme Ardèche n’est pas vraiment la priorité du FCRV, surtout en ce moment.
Victoire des U19…..par forfait face à Montvendre. Pourquoi ne pas imaginer un championnat Drôme Ardèche d’un seul niveau en première phase de brassage et une 2ème phase avec 2 niveaux  ? C’est peut-être une solution pour répondre à la pénurie de joueurs et d’équipes dans cette catégorie…..sinon, on l’envoie aux oubliettes et on passe directement de la phase U18 à la phase seniors…..sinon on fait un championnat espoirs U19 – U23 pour que les gamins trop tendres pour jouer plus haut n’aient pas à se frotter aux rugueux plus que trentenaires qui confondent souvent très vite un ballon rond et une malléole externe.
Les U17.1 (les cadets) sont tenus en échec sur leur terrain par Peyrins Saint Donat…..2.2.
Les U15.1 l’emportent 2.0 face à Rhône Crussol.
Victoire également pour les U15.2, 8 – 5, face à Livron, en amical.
Qualification des U13.1 pour la finale de la coupe du mode Drôme Ardèche de futsal au terme d’une journée marathon: 4 victoires pour 1 seule défaite.
Victoire des U13.2 à Ruoms, 5 à 2.

Ma petite rubrique à brac culturelle moins t’en as plus tu l’étales:

C’est désormais confirmé, l’immense (par le talent uniquement) Yasmina Khadra , x millions de livres vendus, sera prochainement l’hôte du bar le Derby à Valence pour une séance de dédicaces (en partenariat avec la librairie Notre Temps). C’est carrément l’évènement littéraire de l’année  dans la région et je suis très fier que nous en soyons à l’origine. La date définitive nous et vous sera communiquée dans les prochains jours.

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt « J’ai couru vers le Nil » d’Alaa El Aswany, une belle histoire en plein dans les horreurs de la place Tahrir au Caire pendant la « révolution » de 2011. C’est dur, dur, dur mais quel éclairage sur cette période de l’histoire récente égyptienne.

J’ai dans la foulée attaqué « Trois filles d’Eve » de l’écrivaine et journaliste turque Elif Safak, un bouquin qui ne doit pas faire l’unanimité chez mes amis turcs de France. C’est forcément instructif et chacun est libre de s’associer ou non aux critiques de certaines des réalités de la vie stambouliote. Je n’ai pas suffisant avancé dans ma lecture pour me faire une opinion définitive. Des longueurs dans certains chapitres qui n’amènent pas forcément grand chose à l’histoire. Instructif, au minimum. Je suis toujours mal à l’aise sur ce sujet parce j’adore Istanbul et que je n’ai y rencontré que des personnes absolument charmantes…..d’autres doivent se dire la même chose à propos de Téhéran, de Tel Aviv ou de certaines capitales d’Amérique du Sud….ou d’Europe.

J’irai au cinéma cette semaine voir Green Book parce que c’est un film qui va forcément me plaire.
Je ne suis pas allé voir Colette mais ceux de mon entourage qui l’ont vu ont apprécié.
J’hésite à aller voir Bohemian Rhapsody parce que c’est pour moi un chef d’œuvre musical et que j’ai peur que le film n’amène rien à ce que j’ai envie de savoir sur le sujet…..je n’irai non plus baiser les pieds de Freddie Mercury à Montreux. Bohemian Rhapsodie c’est juste un moment musical extraordinaire qui se suffit à lui-même.
J’ai eu la chance de voir Michel Legrand qui était la vedette d’une soirée de je ne sais quelle remise d’un prix qu’Eurecat reçut il y a des lustres à Nice. Il semble avéré que ce Monsieur avait un talent fou. Je ne suis pas forcément sensible à ce talent là…..mais mes oreilles sont profanes en la matière.

Ma rubrique « Si t’as le bec fin, s’il te faut du vin d’première classe, goûte à ce velours, ce nectar d’ici, l’est génial ! »:

Rien bu cette semaine qui mérite place dans ce Panthéon œnologique. C’est aussi ça la retraite……moins d’occasions de croiser des grands crus !

Si j’avais su, je ne serais pas parti en retraite si jeune !
Un pote à moi est revenu emballé d’un week-end dans le Beaujolais version juste à côté des vignobles bourguignons.
Le vin est encore meilleur quand tu le partages avec quelqu’un que tu regardes avec les yeux de l’amour.
Oui mais comment croire au jugement de quelqu’un qui boit avec les yeux de l’amour ?
Quelle drôle d’idée d’amener sa belle roucouler entre Saint-Etienne des Oullières et Saint-Etienne de Varenne !
Mon pote à moi est un brin singulier.
Heureusement qu’il n’a pas encore appris à aimer le Châteauguay sinon, sa belle, son prochain week-end, elle aura le choix entre Riom et Châtel-Guyon.
C’est vrai, c’est le genre d’endroit où il vaut mieux roucouler que boire !
Bonne semaine.
A vendredi pour les accrocs de la roulette !