Ce sont souvent les meilleurs (buteurs) qui s’en vont.

4 décembre 2017

Les résultats du week-end:


Les bons attaquants n’échappent que très rarement aux sirènes des chasseurs de têtes.
Armel Liongo, l’éphémère goleador du FCRV, n’a pas échappé à la règle et il est déjà sur le chemin de l’exil.
Ce n’est évidemment pas une bonne nouvelle pour le FCRV.
C’est, on l’espère, une bonne nouvelle pour Armel.
Petit Liongo deviendra grand…..si les requins ne le mangent pas.
Il reste que les chasseurs de têtes auraient pu nous traiter avec un peu plus d’égard.
Les chasseurs de têtes ne s’embarrassent pas d’égards.
J’espère que l’on mettra fin un jour aux agissements des trafiquants en talents….ils ressemblent trop à d’autres trafiquants en chair à trottoirs.

Privée donc de son lance-missiles congolais et de sa muraille pouzinoise, la « 1 » du FCRV est revenue chocolat de son déplacement chez le promu Marboz, au pays du Bresse Bleu…..3.1 pour les locaux au terme d’une rencontre d’un niveau de 2ème partie de tableau du championnat Honneur.
Voilà qui m’interpelle: Marboz à une équipe de joueurs du coin, défrayés genre un sandwich / une bière….pas de quoi ambitionner rivaliser sur une saison complète avec les cadors de la poule et leurs stars dénichées souvent à grands coups de surenchères. Le FCRV essaye de disposer d’un effectif capable de rivaliser avec les cadors de la poule, les réserves des clubs pro en particulier.
Samedi soir, le football proposé par les smicards du pays du Bresse Bleu était un chouia moins approximatif que celui proposé par les joueurs du FCRV, le plus d’envie a fait le reste…..je suis rentré entre frustration et colère….voilà qui m’interpelle !

Les joueurs d’Herbert Choppick et Philippe Brunel accueilleront nos voisins de Montélimar samedi prochain à Dupau pour un match qui a normalement toujours un brin de piment particulier. Les joueurs du FCRV sont visiblement plus performants à domicile qu’à l’extérieur cette saison, les Montiliens toujours capables de faire chuter n’importe quelle équipe dans cette poule.
Le FCRV version Grenoble ou Villefranche ne fera qu’une bouchée de ses visiteurs du soir, le FCRV version Marboz ira vers une nouvelle désillusion.

Pas question que je fasse le moindre effort au mercato d’hiver si c’est pour jouer autre chose que le Top 3 du championnat…..qu’on se le dise !

Les U15 seront derrière les crêpières pour ramasser 3 ronds pour aller jouer un tournoi du côté de la Catalogne au printemps prochain. Mangez des crêpes, c’est pour la bonne cause !
D’autres seront là pour ramasser 3 ronds pour le Téléthon. Soyez généreux.

Comme il y a des samedis où il vaudrait mieux qu’il y ait 1 mètre de neige, les U13.1 se sont fait éjecter, sans gloire, de la coupe du monde Drôme-Ardèche, loin des progrès affichés cette semaine. La soirée pizzas qui a suivi la Bérézina fut conviviale….y’ a pas que le foot dans la vie !

Samedi qui pleure, dimanche qui rit et voilà que nos seniors D2 s’en vont gagner 2.0 chez le leader Allan, avec la manière !
Chapeau bas les garçons !
Pompon rouge évidemment.


Ma rubrique « C’est quoi le rapport  » ou encore « Qui veut gagner des biftons »:

Les réponses aux questions de la semaine dernière:
– Quel rapport peut-il exister entre un repas à 13 et un catcheur acteur américain vu dans un film de l’année au nom musicalement célèbre ? Le dernier repas du Christ avec ses 12 apôtres……La Cena…..finir sur la croix pour un fils de charpentier, c’est quand même un comble ! John Cena, célébrissime catcheur américain à l’affiche du film « The Wall »…..la boucle est bouclée.

– Quelle rapport peut -il bien exister entre une belle patate et une abbaye qui devint papeterie (encore une histoire d’Auvergnats migrant vers l’Ardèche !) ? L’abbaye qui devint papeterie, c’est  l’abbaye cistercienne de Fontenay, en Bourgogne (21), achetée il y a une paire de siècles par la famille Montgolfier, les rois du ballon et du papier Canson. La belle de Fontenay est fragile et souvent malade…..c’est pour cela que cette patate bien de chez nous a disparu des étales des marchés depuis belle lurette.

Pompon rouge pour Gérard Chabert, qui a trouvé réponse à ces 2 questions en moins de temps qu’il faut à Armel Liongo pour marquer 4 buts. Avec l’accord de l’intéressé, les 25 000 kopecks transnistriens de récompense seront versés aux Téléthon lors de la collecte qui sera organisée lors de la réception de Montélimar à Dupau le 9 décembre.

Les questions de la semaine:

– Quel rapport peut-il bien exister entre un ancien port portugais et un personnage de Tintin ?

– Quel rapport peut-il bien exister entre un enfant qui vient juste d’être sevré et une ville de berlues ?

Ma petite rubrique culturelle de la semaine.

;  J’ai quelquefois la guitare qui me démange…..sauf qu’une guitare entre les mains, on dirait une poule qui a trouvé un couteau…..sauf que j’ai donné ma guitare à plus fauché que moi lorsque j’étais étudiant.
Je suis allé écouter vendredi soir Yamandu Costa, le guitariste brésilien, à l’espace Tonkin à Villeurbanne, un garçon qui décline la bossa nova et la samba sur son instrument à 7 cordes comme Brad Mehldau vous décline Bartok ou Les Beatles sur son piano version jazzy.
Cela m’a ôté toute velléité musicale…..je suis né handicapé des doigts de la main et je finirai mon chemin handicapé des doigts de la main.
En plus, je n’ai guère plus d’oreille qu’un hibou ou une tortue !
C’était génial.

Pour ceux qui auraient des pudeurs à mettre un joli sapin de Noël dans un espace public, ne vous embarrassez pas de pudeurs, c’est un culte païen…..pour célébrer le jour de la renaissance du soleil chez nos ancêtres les gaulois.
La plus grande crèche du monde se trouve à Grignan….et oui, chez nous ! Même pour un païen, il paraît que cela vaut le détour.
Bon Noël…..malgré l’envolée des cours du foie gras de canard. Ça tombe bien, je n’aime pas le foie gras !

J’ai avalé cette semaine « Ceux qui vont mourir te saluent » de Fred Vargas. Disons que l’écriture de Fred Vargas s’est bonifiée dans le temps. Ce roman est de 1994, donc d’une écriture presque quelconque. Par contre, jolie intrigue…..je recommande.

Bonne semaine.

Yves Jacquier, président du FCRV.