Présentation de Matys Corsini, le couteau suisse du club

Tout d’abord présentes-toi !

Matys Corsini 20 ans, j’habite à la Voulte-sur-Rhône, je suis en BPJEPS Sport Collectif et également pompier volontaire depuis juillet 2016 à la Voulte-sur-Rhône.

Parlons un peu de ton profil de footballeur à présent, depuis quand joues-tu au FCRV ?

J’ai fait toute mon école de foot au club, ensuite je suis parti faire l’école des jeunes sapeurs-pompiers et finalement je suis revenu en sénior en décembre 2017.

Comment pourrais-tu définir le club en 3 mots ? 

Club de cœur.

La vie au sein du club, c’est comment ? 

Cette année le groupe est soudé, il y a une bonne ambiance et beaucoup de progression depuis le début d’année donc c’est très encourageant.

Qui est le plus blagueur dans le vestiaire ? 

Xavier Martin et son sous-short légendaire ! 

Le plus chambreur ?

Ducobu (Tristan Ville).

Qui est le plus technique ? 

Hatef ou Sofiane il y’a duel je pense !

Le moins technique ?

Ducobu en même temps il fait du 47.

L’ambiance du vestiaire, elle est comment ? 

On rigole bien, ça se chambre, on sent qu’il y a un vrai groupe.

Passons à ta fonction d’éducateur au sein du club ! Depuis quand travailles-tu au sein du FCRV ?

J’ai commencé mon BPJEPS en septembre 2018.

Quelle-est ta fonction au club 

J’encadre les U7/U9 avec Flavie et les U13 avec Christian, j’ai également des missions de bureau.

Quelles sont tes tâches quotidiennes au club ? 

Gestion des licences, du matériel, et tous les différents éléments de dernière minute qui peuvent arriver dans un club de foot.

L’ambiance au bureau, comment est-elle ? 

On s’entend très bien, Flavie m’a coaché pendant mon école de foot et maintenant c’est ma collègue de travail, j’apprends beaucoup avec elle.

Qu’est-ce qui te plaît au club ?

J’aime accompagner les enfants du club, leur apprendre le football et également les valeurs du club et de la vie de tous les jours.

Comment vois-tu ton avenir au sein du club ? 

Mon contrat se termine en juin, nous ferons un bilan à ce moment-là. J’aimerai me spécialiser dans la préparation physique par la suite.

Yves Jacquier, qui êtes-vous ?

En partant de la gauche : Yves Jacquier, sa compagne et l’écrivain Yasmina Khadra

Aujourd’hui nous retrouvons le président du FCRV pour une petite interview, pour ceux qui ne le connaissent pas encore c’est l’occasion d’en apprendre plus !

Bonjour président ! Tout d’abord présentez-vous.

« Je pense que je suis un président que l’on ne présente plus parce que cela fait maintenant 30 ans que je sévis au sein du FCRV. 68 ans, retraité d’une grosse PME Voultaine dont j’ai été le directeur général pendant 16 ans, marié, 2 enfants et 3 petits-enfants dont 2 rugbymen. Je n’ai jamais joué au football… Heureusement parce que j’ai 2 pieds gauches. Je suis un ancien handballeur (j’ai joué en 3ème division du temps où il n’était pas nécessaire de mesurer 2 mètres pour être un pivot capable de mettre à mal les défenses adverses). Mes lobbies : le sport en général, la lecture, l’écriture, les voyages »

Depuis quand présidez-vous au sein du club ? 

« J’ai choisi ce club en 1989 parce que la société qui m’employait souhaitait contribuer au financement de certaines associations locales dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique sociétale/communication avec une priorité pour le football parce que c’est là qu’étaient le moins représentées les diverses strates de la population locale. J’ai rapidement compris qu’il ne suffisait pas de mettre de l’argent pour réellement participer et je me suis donc rapidement porté volontaire pour rejoindre le club comme bénévole d’abord, comme président (bénévole évidemment) très rapidement »

Comment pourriez-vous nous définir le club ? 

« Deux fusions plus loin, dont une avortée (au bout de 20 ans, c’est forcément un avortement douloureux) le FCRV version 07 ne ressemble plus guère à ce qu’était le feu LVS football des années 90 et son passé du temps béni de la manne Rhône Poulenc… Passé renvoyé aux oubliettes de l’histoire avec la disparition de l’usine. C’est aujourd’hui un club qui peut s’enorgueillir de figurer dans le top 3 du football régional. Un petit poucet  dans un monde qui fait la part belle aux clubs des grandes agglomérations.

Un village gaulois (ou plutôt 2) dans un monde où l’argent est roi et les manants traités comme portion congrue. L’équipe fanion évolue au plus haut niveau régional dans un des championnats les plus relevés de l’hexagone, l’école de football a fière allure (avec une équipe pédagogique haut de gamme), malgré l’absence de sections sportives en milieu scolaire et de lycée sur La Voulte et Le Pouzin »

Quelles sont vos tâches quotidiennes au club ? 

« Mes connaissances footballistiques étant à peine supérieures à mon talent de musicien (nul !), je me contente de faire ce que je sais faire : la gestion, la pêche aux subventions et aux mécénats, et surtout m’entourer de gens compétents capables d’élaborer et mettre en œuvre un projet sportif club crédible »

Et l’ambiance au bureau, comment est-elle ? 

« L’ambiance du club est plus studieuse que festive. Il faudrait garder le studieux et booster le festif. Je ne sais pas faire ! »

Quant à votre avenir au club, comment se dessine-t-il ? 

« Il est complètement anormal qu’un président reste accroché à son siège pendant 30 ans, mais les candidats au putsch sont rares. Ce serait pourtant une bonne idée pour le club de changer de tête afin de lui redonner un énième nouveau souffle et surtout lui permettre d’avoir de nouvelles ambitions. N’hésitez pas à me contacter si le fauteuil vous intéresse ! »

Pour conclure cette petite entrevue, avez-vous un dernier commentaire ? 

« Certains jours, lorsque je vois les errances du monde du football (le fric, le fric, la violence), je ne suis pas sûr de savoir pourquoi j’aime encore le football. Et pourtant je l’aime encore… Sans doute parce que le football d’en bas ressemble encore un peu au monde dans lequel j’ai vécu lorsque j’étais gamin, que je suis toujours aussi admiratif devant la sublimité d’un beau geste technique ou d’une géniale action de jeu (la même émotion que je peux ressentir devant un tableau de Modigliani ou de Zurbaran). Sans doute aussi parce que j’aime les gens… Sans doute aussi parce que je suis un homo Sapien en voie de disparition : même pas raciste, même pas sexiste, même pas homophobe… Bref complètement ringard ! Et voilà ! »

Un président qui veut jouer un jour d’intempéries est un assassin en herbe…..Pierre Desprogres, version remastérisée aux pieds du massif basaltique du Coiron !

La 1 confirme encore ! :

J’avoue que je n’étais que moyennement optimiste quant à notre capacité à l’emporter face à Echirolles, une équipe que l’on annonçait parmi les candidates à la montée, qui a fait quelques mauvais résultats en début de saison avant d’entamer une remontada remarquée ces dernières semaines et qui restait sur un superbe match nul le week-end dernier face aux « pros » de Grenoble.C’était sans compter sur l’opportunisme de notre pappy-flingueur Yoan Bertrand, sur la solidité de notre défense, sur le talent de notre gardien Gaetan Vernet, éblouissant hier soir….une autre tête de notre valeureux capitaine Alain Martin et un autre but de notre feu-follet Abou Doumbouya ont fait le reste…..victoire 3.1….et voilà comment on passe du fin du classement à une place parmi les « grands » de la classe…..chapeau les gamins !Il restera une rencontre à disputer au titre des matchs-aller en janvier 2020, à Chasselay chez la lanterne rouge. Surtout ne pas croire que ce ne sera qu’une simple formalité !Dernière rencontre de l’année dimanche prochain à Roussillon pour le compte du nème tour de la Coupe Rhône-Alpes…..disons que ce n’est pas vraiment l’objectif de la saison!

Les autres résultats du week-end:                             

Le pompon rouge du week-end pour les joueurs de la 2 d’Henri Mboumba et Ali Khamar qui font tomber le leader OCA Centre Ardèche (Privas) sur le gazon en plastique de Battendier-Lukowiak à La Voulte. Même scénario que la 1: Les visiteurs ouvrent assez rapidement le score sur un but venu d’ailleurs, égalisation avant la mi-temps, domination des joueurs du FCRV en 2ème mi-temps, justement récompensée par 2 jolis buts. Score final 3.1…..comme la 1. Et pourtant, les coachs ne disposaient de la même richesse d’effectif que le week-end où ils devaient affronter Chomérac ! Comme en 1, le groupe est jeune mais il y a l’envie, de la solidarité…..suffisant pour  se positionner en milieu de tableau avant Noël, en attendant pourquoi pas mieux au terme du championnat.

Très bonne performance des U18.1 de Blaise Nzdana qui accrochent un nul mérité face au leader Boulieu – les – Annonay. Score final 2.2 et une 5ème place au classement, plus conforme avec le potentiel footballistique de ce groupe.

Très bonne performance aussi pour les U18.2 d’Hassan Jarfaoui qui ramènent la victoire 2.1 de leur déplacement à Malissard, une équipe du trio de tête. 5ème place au classement pour cette équipe….à suivre !

Match des extrêmes pour les U15.2 de Flavie Chanas qui recevaient Montmeyran samedi à La Voulte. Victoire 14.0 pour le FCRV…..avec un tel score, on ne sait plus si c’est une bonne performance. Cette équipe est aujourd’hui en tête de son groupe…..à suivre !

Seule note discordante de la semaine, la défaite 5.3 des U13.1 face à Montpellier….pas top pour des gamins qui devront constituer rapidement l’ossature de l’équipe U15 Ligue.

Carton rouge pour le vilain président de Chomérac qui essaie d’aller gratter sur tapis vert les points qu’il a peur de ne pouvoir aller chercher sur le gazon….tout ça pour une sombre histoire de règlement s’agissant des règles de report d’une rencontre en cas d’intempéries.  Il y a des gens comme ça qui sont jaloux et qui préfèrent le nivellement par le bas plutôt que d’essayer de gravir quelques marches dans le monde dans lequel ils végètent…..le principal ennemi de l’homme, c’est d’abord l’homme, surtout quand il se comporte comme un imbécile…..c’est à dire bien trop souvent !

Ma petite rubrique à brac « moins tu en as, plus tu l’étales ! »:  

Je fais impasse pour cette semaine…..l’heure est aux huîtres de haute mer,  au poulet de Bresse au vin jaune et morilles et à la bûche……Petit Papa Noël, quand tu descendras de chez Amazon……etc, etc…..Je me suis quand même essayé aux jouets recyclés parce que ce n’est pas la peine d’encombrer la planète avec des tonnes de Lego qui ne servent plus à rien quand vient l’heure de gloire de Nintendo…….et mon poulet de Bresse viendra directement d’une ferme drômoise, mes morilles de La Chaise Dieu et évidemment mon vin jaune du Jura….. »Le vin d’Arbois, plus on en boit, plus on marche droit ! ».     

Ma petite rubrique « Si t’as le bec fin, s’il te faut du vin d’première classe, goûte à ce velours, l’est génial »: 


Je fais l’impasse cette semaine, histoire de ménager mon foie pour les agapes des 2 prochaines semaines.Je vous en dirai plus l’année prochaine.En attendant, buvez avec raison et même sans modération si cela vous chante mais pensez à Sam !

Ma petite rubrique « 60 millions de consommateurs…..et moi et moi et moi « !: 


Je fais l’impasse cette semaine parce que Noël est forcément la période où l’on fait forcément quelques impasses s’agissant de nos engagements à consommer « utile et raisonnable ». Je fais quand même la chasse aux jouets français, quand c’est possible. Promis, dès qu’arrive 2020, je redeviens raisonnable !

Bonne semaine.

Yves Jacquier, président du FC Rhône Vallées….. je n’oublie jamais le chien qui m’a mordu !

Résumé du match FCRV – Evian Thonon Grand Genève FC par Herbert Choppick

« Nous avons réalisé un très gros match dans lequel on peut même nourrir quelques regrets mais bon on aurait signé pour un match nul avant la rencontre.

Je suis très satisfait du comportement de mes joueurs, de leur état d’esprit affiché et de notre capacité à élever notre niveau de jeu sur cette rencontre. Paradoxalement on a eu d’avantage de maîtrise et c’est encourageant, cependant on ne va pas s’enflammer car on peut encore faire mieux notamment à l’approche du but adverse !

On va essayer de finir comme il se doit samedi prochain contre Echirolles et si on y parvient on pourra dire que notre première partie de saison sera très honorable ! »

7ème journée du championnat Régional 1


Match à domicile pour notre équipe fanion cette semaine ⚽️

Dans le cadre de la 7ème journée du championnat Régional 1 nos noirs & blancs recevront le Cluses Scionzier Football Club – CSFC.

Match important pour les protégés d’Herbert Choppick puisque une victoire est plus que nécessaire suite aux points lâchés sur les dernières rencontres !

Rendez-vous ce samedi au stade Emile Dupau du Pouzin à 18h 🏟